header

Blog Feel Good et Spiritualité

Passage issu du livre "Libérez votre créativité" de Julia Cameron


goodiemood_in_english


«Libérez votre créativité» fait partie de ces livres qui ont eu un réel impact positif dans ma vie, même des années après l’avoir lu. Il a atterri dans mes mains en 2011 grâce à ma collègue Julie, «bloquée» qui après avoir lu ce livre,  avait retrouvé l’entrain et la joie de faire ses compositions créatives sur Photoshop.

À l’époque, nous étions un bon groupe de copines graphistes à travailler dans un open space surpeuplé en région parisienne. Nous étions clairement toutes en «période grise» comme je les appelle : ces longues semaines d’hiver durant lesquelles notre énergie et nos cheveux sont raplaplas, grommelant dans notre écharpe et listant toutes nos frustrations du quotidien à la pause-déjeuner avec notre sandwich au jambon tout mou.

«Tiens, lis ça ! Ça va te mettre un coup de pied au derrière…»
Julie a conseillé à Manu de lire ce livre, puis Manu l’a prêté à Alex, qui me l’a prêté… Petit à petit, tout le groupe de copines avait lu le bouquin et ça avait clairement requinqué nos jauges de créativité (et de bonne humeur). Les exercices sont simples et amusants. Il y a beaucoup de conseils faciles à mettre en pratique et de travaux d’archéologie sur soi très intéressants !

C’est parti mon kiki pour un résumé en couleurs.

Introduction

« Libérez votre créativité » est un livre qui offre un programme sur 12 semaines, nous aidant à lever nos blocages, nos mauvaises habitudes et nos inhibitions pour renouer avec notre «Moi créateur» et mettre notre «Moi rationnel» en sourdine.

Ex-femme du réalisateur Martin Scorsese, Julia Cameron enseigne l’art de la créativité depuis plus de 30 ans.
Lors de ses ateliers créatifs, elle enseigne aux gens à s’autoriser à devenir créatifs ou plus généralement, elle aide les gens qui désirent pratiquer l’art d’une vie créative grâce à des exercices. Accordez-vous une heure par jour durant 12 semaines  pour mettre en pratique les exercices d’écriture et les jeux, qui aideront grandement à désembuer vos envies.

citation de Pablo Picasso sur la créativité

On ne peut pas nier que l’auteure est un personnage hautement spirituel. Tout au long du livre, vous ne pourrez pas échapper à son côté flyé qui fait référence à un «Dieu Créatif». Ça tombe bien, je viens de terminer le génial «Comme par magie» d’Elizabeth Gilbert et elle parle du même type dedans ! Enfin, du même «flux», «énergie»… J’y crois à fond et j’aime écouter et lire les gens qui partagent la même théorie. Ça ajoute un peu de magie dans la vie de tous les jours et j’en ai besoin.

Cela dit, pour les plus terre-à-terre d’entre vous, Julia Cameron ne vous demande pas de croire en Dieu pour appliquer les exercices de son livre, mais d’être ouverts d’esprit pour imaginer qu’il existe un puissant processus créatif dans l’Univers, et qu’une fois que vous décidez de lâcher prise, l’Univers se met en place pour vous aider dans votre quête créative.

Amen.

Résumé du livre « Libérez votre créativité » en 10 points illustrés

résumé du livre "Libérez votre créativité" de Julia Cameron - Infographie illustrée


Ce que ce livre m’a apporté

photo de tous mes journaux intimes

Tout au long de « Libérez votre Créativité« , l’auteure nous rappelle l’importance d’écrire les 3 pages du matin. Depuis 2011, j’ai été plus ou moins assidue à faire cet exercice, puis finalement depuis 6 mois, je me pose chaque matin en sirotant mon café pour écrire ce qui me passe par la tête. J’ai acheté une boîte qui ferme avec un cadenas car je veux être sûre de garder ces journaux dans mon jardin secret. Personne n’est autorisé à les lire. C’est un moment entre moi et Là-Haut.

Au fil du temps, c’est grâce aux pages du matin que j’ai appris à me connaître, à affirmer mon identité et à réaliser ce qui devait avoir de l’importance dans ma vie ou non. C’est aussi grâce à l’écriture que je cible les zones à problèmes… Lorsque je réalise que j’écris encore et encore la même plainte par rapport à un événement, ça me conduit à me poser des questions et à prendre du recul. Naturellement, je mets en place des actions concrètes qui mènent à une solution, puis ça se ré-aligne, comme par magie.

À l’époque, c’est grâce aux pages du matin que j’ai réalisé que je rêvais secrètement de quitter mon CDI, Paris, mon confort… pour retourner vivre à Montréal, profiter d’avoir la vingtaine, prendre des cours de batterie, de swing, vivre en colocation… J’avais besoin de partir loin pour évoluer à ma sauce, couper le cordon, mettre de la distance et me prouver que je pouvais me débrouiller toute seule. Juste un an pour voir.

Après avoir couché mon rêve sur papier, je rassemblai les papiers nécessaires pour refaire mon passeport canadien, juste au cas où je trouvais le courage de partir. Puis quelques semaines après, je croisai un ami du lycée à Gare de Lyon :
« Ah Adrien ! Qu’est ce que tu deviens ?
– Je suis informaticien ! Je viens d’emménager à Montréal ! »

Finalement, la discussion s’est poursuivie dans un troquet à Montmartre et a pris une tournure mystique :
« Mais Élo, si tu n’es plus heureuse à Paris et qu’il t’arrive des choses désagréables c’est peut-être un signe. T’es jeune, t’es libre, t’as aucune obligation vitale de rester ici ! Je peux t’héberger le temps qu’il faut, viens à Montréal.»

Puis je ne me rappelle pas vraiment ce qu’il s’est passé car c’était un peu hors de mon contrôle, j’étais comme sur un nuage : j’ai posé ma démission, j’ai vendu ce que je pouvais à Gibert Jeune et 2 mois après, j’étais sur le canapé d’Adrien à Montréal.
Trois semaines après, j’avais trouvé une colocation sur le Plateau et me voilà à prendre des cours de batterie pour infiltrer le groupe de rock de la nouvelle entreprise dans laquelle je travaille dans l’idée de me faire des potes : La RH au chant, deux développeurs à la guitare et à la basse et un chef de projet à la deuxième guitare.

Long story short, je sais jouer du Franz Ferdinand à la batterie et v’là t’y pas que j’ai épousé le chef de projet. Boom.

image inspiration sur la loi d'attraction

Cinq ans après, j’écrivais mes pages du matin en réalisant que l’hiver montréalais ne faisait peut-être pas bon ménage avec mon besoin en vitamine D. Je collai des images dans mon journal de Santa Monica, de Venice, de l’océan pour me réconforter… J’avais envie qu’on vive au soleil pour passer plus de temps dehors.
5 mois après, Damien reçoit une proposition d’emploi en Californie. C’est magique ce truc !

Au niveau de mes projets créatifs, je repoussais sans cesse la création d’un blog car je ne savais pas sur quoi écrire : j’avais envie de parler de tellement de choses, ça n’avait ni queue ni tête.
Mon esprit était trop embué quand finalement, j’ai couché mes envies dans mes pages du matin. Peu à peu,  j’ai mis de l’ordre dans mes pensées. Ça a pris du temps mais aujourd’hui, tu lis ce blog.

Tu comprendras que ce livre a eu un réel impact dans ma vie. Je le chouchoute comme une Bible. Écrire, c’est ma méditation, ma prière à l’Univers, mon instant flyé secret.

Je t’encourage vivement à écrire tes 3 pages chaque jour (commence par le faire les jours de semaine, peu importe si c’est le matin ou le soir, du moment que tu les cases dans ta journée) et de passer du temps avec toi-même pour avancer sur ton ou tes projets créatifs.

Idées pour « remplir son puits »

Voici un aperçu de ce que je fais pour nourrir mon écosystème artistique :

Photo de Marina del Rey, Los Angeles

1. Aller voir « The Shape of Water » au cinéma
2. Boire un café en terrasse en lisant ce livre
3. Passer du temps dans les magasins de fournitures artistiques
4. Feuilleter des magazines de déco à la librairie
5. Me balader à la Marina
6. Aller tremper mes pieds dans l’eau
7. Créer des tableaux sur mon Pinterest
8. Visiter un musée
9. Me poser à la bibliothèque
10. Faire des longues balades en BIRD

Pour aller plus loin

Ça pourrait aussi t’intéresser :


Garde cet article au chaud !

Tu peux épingler cette image dans un de tes tableaux Pinterest pour garder cet article au chaud !

Pin cette image sur Pinterest
📖 Découvre le résumé du livre "Libérez votre créativité" de Julia Cameron sous forme d'infographie illustrée ! 💗 Sur Goodie Mood le blog Feel Good et Créativité 🌟 #developpementpersonnel #penseepositive #feelgood #blog #psychologiepositive #bienetre #inspiration #livre #lecture #resume #infographie #graphisme #psychologie #liberezvotrecreativite #juliacameron


💗 ☕️ 💗 Si vous appréciez mon contenu… 💗 ☕️ 💗

Si vous appréciez mes résumés de livres de développement personnel et que ça vous redonne le sourire, vous avez la possibilité de m’offrir un café, comme un clin d’oeil qui viendra réchauffer mon p’tit coeur et augmenter mon taux de dopamine !

soutenez mes créations via Ko-Fi !

Merci 1000 fois pour votre contribution qui est grandement appréciée et qui me motive énormément ! 😘


Transcript de l’infographie

Résumé du livre «Libérez votre créativité» de Julia Cameron

  1. Pour Julia Cameron, le processus de la vie est fait d’une pure énergie créative et la créativité est une expérience spirituelle.

    Afin de découvrir notre puissance créative, l’auteure nous demande d’être ouverts d’esprit et de nous permettre d’affronter l’idée qu’il y ait un «Grand Créateur». Appelez-le comme vous le désirez : Dieu, Déesse, Esprit, Univers, Flux, Énergie… Pensez-y comme à une forme d’électricité spirituelle.

  2. 

  3. Peu importe votre humeur, écrivez dans votre journal intime chaque jour 3 pages, dans lesquelles vous donnerez libre cours à vos pensées, sans censure.

    En écrivant vos pages du matin, vous désembuez votre esprit et y voyez plus clair. Vous exprimez pour vous-même et pour l’Univers vos rêves, vos aspirations et vos espoirs.

  4. 

  5. Chaque semaine, réservez-vous coûte que coûte une plage de temps de 2h pour nourrir votre conscience créative et l’artiste en vous.

    Seul·e, allez au musée ou à une brocante. Faites une balade en forêt ou à la plage. Visitez un aquarium, une galerie d’art… Ouvrez grand les yeux pour «remplir votre puits créatif». Un artiste a besoin de solitude et de retrait pour recharger ses batteries créatives.

  6. 

  7. Beaucoup d’artistes timides abandonnent leurs rêves créatifs pour rassurer leurs parents, leur souhaitant une vie plus rangée. C’est là que naissent les artistes-fantômes.

    Par peur d’échouer, de se prendre au sérieux et d’être moqués, les artistes-fantômes ont le sentiment de ne pas avoir honoré leurs promesses d’une vie créative, laissant place à la frustration et aux regrets. Il n’est jamais trop tard pour commencer votre projet créatif !

  8. 

  9. Les artistes bloqués ont tendance à se critiquer sans merci. Leur censeur intérieur maintient constamment un flot de remarques destructives et déteste tout ce qui ressemble à de l’amour propre.

    Notez les pensées du censeur dans vos pages du matin. D’où viennent ces peurs et ces gênes ? Un professeur ? Un parent ? La voix du censeur perdra peu à peu de son pouvoir sur vous et votre créativité à mesure que vous arriverez à le reconnaître.

  10. 

  11. Un entourage nocif peut faire chavirer la croissance de votre artiste comme un virus affectant la créativité.

    Votre artiste intérieur est comme un enfant qu’il faut materner. Soyez vigilant·e au sabotage subtil provenant des rabat-joies, envieux de votre volonté de changement et de votre éloignement. Gardez pour vous vos intentions et ne parlez de vos projets qu’à vos alliés !

  12. 

  13. Restez curieux·se en adoptant une attitude d’exploration et en disant OUI aux opportunités ! Laissez-vous aller à votre expansion créative et AMUSEZ-VOUS !

    Arrêtez de vous dire non et d’auto-détruire votre artiste intérieur. Très souvent, le seul acte de lister dans vos pages du matin toutes les choses que vous aimeriez faire (prendre des cours de flamenco, de poterie, de chant…) fait tomber les barrières qui vous empêchent de le faire.

  14. 

  15. Rassemblez les images qui représentent votre vie idéale, vos envies, ce que vous aimeriez posséder, à qui vous aimeriez ressembler, vos inspirations…

    Amusez-vous comme un enfant en collant ces images : stickers, paillettes, écrivez vos valeurs avec des feutres parfumés aux fruits si cela vous fait plaisir… Et accrochez votre composition bien en face de vos yeux pour vous inspirer et rester motivé·e.

  16. 

  17. Lorsque vous acceptez enfin de vous laisser aller à votre créativité, vous ouvrez la porte à l’aide précieuse du Grand Créateur.

    Soudain, un entremêlement fortuit d’événements vous aident dans votre projet créatif, comme par magie…
    C’est la synchronicité : l’Univers vous tend l’aide nécessaire pour vous motiver à continuer sur cette voie, alors restez attentif·ve aux signes et aux «hasards» !

  18. 

  19. Le perfectionnisme vous empêche d’aller de l’avant en vous focalisant sur des mini-détails, tandis que la peur vous empêche de démarrer votre projet.

    N’ayez pas peur de faire des erreurs, d’avancer à petits pas, de recommencer… Essayez de comprendre d’où viennent vos peurs liées à l’échec et / ou au succès. Qui craignez-vous de blesser en vous épanouissant créativement ?

  20. 

Goodie Mood le blog feel good et spiritualité - elodie ascenci

Vous trouverez ici du contenu coloré et réconfortant pour enrichir votre pause café et remplumer votre optimisme. 🕺🏻
À propos | Contact
xoxo
Élodie

12 Astuces pour être + zen et optimiste !

Inscris-toi à ma newsletter et reçois mon eBook rempli de bonnes vibes en CADEAU :

mini guide Goodie mood

Abonnez-vous à ma newsletter et recevez mon guide en cadeau !

J'envoie généralement une newsletter par mois :)