header

Blog Feel Good et Spiritualité

Le jeune- film documentaire de Fabien Moine

S’arrêter de manger… Quelle drôle d’idée !

Pourtant elle fait son chemin dans la tête de plus en plus de Français qui semblent tentés d’expérimenter le jeûne pour se faire leur propre avis, et ainsi constater les effets que la privation de nourriture a sur eux…

Fabien Moine, professeur en naturopathie, hygiéniste et conférencier, se passionne pour la pratique du jeûne depuis plus de 10 ans.

Il a longuement cherché et expérimenté cette pratique datant de plusieurs millénaires (le plus vieux témoignage de la pratique du jeûne date du 13e millénaire avant notre ère en Égypte) avant d’accompagner lui-même des centaines de jeûneurs lors de retraites sur plusieurs jours dans la nature.

Comme il se dit tout et son contraire sur le jeûne, Fabien Moine a décidé de partir à la rencontre de docteurs, professeurs, hygiénistes, nutritionnistes (même un prêtre !)… pour partager leurs expériences et compiler tout ça dans un beau documentaire d’ 1h30, sans pour autant verser dans le prosélytisme.

Aperçu du documentaire « Le jeûne – À la croisée des chemins »

Voici la bande annonce du film-documentaire de Fabien Moine sur la pratique du jeûne :

J’ai beaucoup aimé ce documentaire, parsemé de témoignages de jeûneurs plus sympathiques les uns que les autres, et rempli de recherches sur cette pratique naturelle et simple à mettre en place (bien que parfois difficile mentalement !).

L’approche de Fabien Moine m’a beaucoup plu : il souhaite avant tout ramener du savoir et de la justesse dans la jungle d’informations qu’il y a autour du jeûne, sans pour autant vouloir convaincre et faire miroiter des guérisons miraculeuses.

L’hygiéniste se garde bien d’affirmer qu’il s’agit d’une thérapie miracle : des recherches scientifiques sont toujours d’actualité et le jeûne thérapeutique n’est pas encore reconnu en France.

Comme c’est une hygiène de vie que j’ai (un peu) expérimenté et qui m’a plu, je vous propose un résumé du documentaire, en espérant que vous vous ferez votre propre avis !

Quelques faits intéressants tirés du documentaire « Le jeûne – À la croisée des chemins »

Le jeune- film documentaire de Fabien Moine #regime #sante #jeune #alimentation

Ce que le jeûne intermittent m’a apporté

Loin de moi l’idée d’égratigner l’aura pailletée qui pourrait entourer ce blog mais, chers lecteurs, je dois vous avouer que je souffre du peu glamour syndrome de l’intestin irritable (IBS en anglais) depuis que je suis adolescente, et Dieu sait que j’ai testé des choses pour calmer le Joker capricieux qui vit dans mon ventre !

Régime sans gluten, cure de jus, régime végétarien, cure de semoule et biscottes, régime sans sucre… Tous apportaient une amélioration vis à vis de la sensibilité de mes intestins mais je trouvais tous ces régimes compliqués à maintenir dans la durée.

Mais durant plus de 6 mois, sur les conseils de mon grand frère, j’ai pratiqué le jeûne intermittent et il me semble que c’est une hygiène de vie qui me convient bien tout en étant assez facile à maintenir. YOU-PI !

Je vous explique :
Je prenais mon dernier repas de la journée à 19h et le prochain, à midi le lendemain ! Je mangeais normalement mon repas du midi et mon repas du soir (souvent une salade composée avec du quinoa, ou un cake salé, ou un toast à l’avocat, ou des sardines).

J’évitais à tout prix les biscuits, le pain blanc, le lait de vache et certains aliments comme le choux-fleur, la friture, les oeufs-Bénédicte, les sauces trop crémeuses, les bonbons, les plats industriels tout préparés… Car depuis le temps que je dois vivre en colocation avec ce joker malicieux, vous vous imaginez bien que j’ai fait des tas de listes d’aliments « qui passent et qui ne passent pas »…

Non seulement la fréquence de mes crampes au ventre ont considérablement baissé (elles n’ont pas disparu malheureusement), mais j’ai perdu quelques kilos qui m’enquiquinaient. J’ai enfin réussi à stabiliser ce poids qui me convient bien ; mon ventre est enfin plat et le joker est moins agité. Et chose étonnante : j’ai plus d’énergie qu’avant.

Bon, soyons honnêtes : je ne suis pas bien active et ne dépense pas TANT d’énergie. Mon activité physique ces temps-ci se résume à marcher de mon bureau au frigo ou de mon frigo à la supérette Mexicaine au bout de la rue… Olé ! 💃🏻

Lorsque nous avons reçu de la visite durant quelques jours à la maison, j’ai mis sur pause ma pratique du jeûne intermittent afin de profiter de chaque repas tous ensemble mais j’en ai payé le prix tout au long du séjour… Rebelote les crampes au bide !

NOTE :
Entre le moment où j’ai regardé le documentaire et le moment où je rédige cette partie de l’article, je suis allée consulter un gastro-entérologue (Américain, comme je suis expatriée) et il m’a dit que, même s’il n’était pas super fan de la pratique du jeûne, il comprenait l’engouement autour de ce régime car ses patients témoignaient souvent d’une nette amélioration concernant leur santé intestinale.

Cependant, dans le cas de maladies chroniques (comme le syndrome de l’intestin irritable par exemple), mon docteur préfère que ses patients mangent 3 à 4 repas par jour en petites quantités plutôt que de jeûner par intermittence et ainsi « remettre la machine en marche » de plus belle et irriter le côlon…

Il m’a prescrit un nouvel antibiotique qui fait des miracles sur l’IBS : le XIFAXAN (un comprimé 3 fois par jour durant 14 jours pour une efficacité sur 6 mois) et c’est juste magique ! Plus de crampes, pas d’effets secondaires sur moi, vive la vie !

En conclusion, même si le jeûne intermittent a soulagé mon IBS naturellement, c’est tout de même la prise d’un antibiotique qui m’a débarrassée des crampes au ventre qui me faisaient tant souffrir depuis de longues années

La question c’est : est-ce que mes maux chroniques auraient totalement disparu naturellement si j’avais effectué un jeûne de plusieurs semaines, comme certaines des personnes qui témoignent dans le documentaire ?

Ça serait intéressant de tester après que les effets du XIFAXAN se soient estompés dans plusieurs mois, pour comparer. Mais aurai-je la force mentale de faire un jeûne hydrique sur la durée ? Rien n’est moins sûr !!

Je vais donc, comme d’habitude, n’en faire qu’à ma tête : je reprendrai le jeûne intermittent lorsque j’en ressentirai le besoin (après les semaines d’écarts par exemple), et la prise du médicament avec 3 petites portions de nourriture par jour lorsque mon Joker se réveillera à nouveau dans quelques mois.

En conclusion

Difficile de ne pas vouloir tenter l’expérience du jeûne après ce documentaire tant les témoignages des différents intervenants sont inspirants et motivants !

Gardons dans un coin de la tête cependant que les docteurs et scientifiques interviewés soulignent qu’il ne faut pas remplacer le jeûne par une thérapie. Le jeûne n’est pas thérapeutique ! Il ne soigne pas miraculeusement des cancers et de toutes les maladies !

Néanmoins, lors de recherches sur les souris, on a découvert que le jeûne aurait un effet bénéfique sur les cellules cancéreuses qui deviendraient plus sensibles aux traitements de chimiothérapies… Affaire à suivre, donc !

Je vous encourage donc à regarder ce film pour vous faire votre propre avis et en savoir davantage sur la pratique du jeûne, à peut-être même tester par vous-même pour voir si cela apporte du mieux dans votre quotidien (avec l’avis d’un médecin !)

Pour aller plus loin

La pratique du jeûne vous intéresse ? J’ai creusé un peu le sujet !

  1. Petite causerie par Fabien Moine

    Pour en savoir plus sur l’approche de Fabien Moine sur le jeûne holistique, je vous invite à écouter cette causerie de 40 minutes :

  2. 

  3. Le jeûne : quel impact sur la santé ?

    Voici la vidéo de l’émission Allo Docteurs sur le sujet :

  4. 

  5. Stage détox

    Si vous êtes intéressés par une petite détox en Franche-Comté (Jura et Doubs), Fabien Moine propose des stages de 3 à 7 jours pour pratiquer le jeûne en groupe sur son site NUTRINAMIE.
    Ateliers qi gong, yoga, biorespiration, activités créatives (écriture, dessins, peintures…), massages détoxifiant. séances avec la méthode TIPI… Ça m’a l’air d’être un joyeux centre aéré pour se requinquer ! Bon, je suis un peu loin pour participer, mais n’hésitez pas à me laisser un commentaire si vous avez déjà suivi un stage ou si vous comptez le faire !

  6. 

Prenez soin de vous et restez à l’écoute de votre corps merveilleux !

Glamoureusement,
xoxo

✨ Élodie 🤘🏻

📌 Gardez cet article dans un de vos tableaux Pinterest !

Vous pouvez épingler cette image dans un de vos tableaux Pinterest pour garder cet article au chaud !

Le jeune- film documentaire de Fabien Moine #sante #hollistique #jeune #bienetre

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Petit Shop

Elodie - Goodie Mood Blog

Vous trouverez ici du contenu coloré et réconfortant pour enrichir votre pause café et remplumer votre optimisme. 🕺🏻
À propos | Contact
xoxo
Élodie

12 Astuces pour être + zen et optimiste !

Inscris-toi à ma newsletter et reçois mon eBook rempli de bonnes vibes en CADEAU :

mini guide Goodie mood

Fais-moi une place dans ta boîte mail et...